JOSEPH PARIS

150 ans d'histoire... des hommes et des constructions
En 1869, le jeune Joseph Paris crée un atelier de serrurerie employant une dizaine d'ouvriers rue de la Juiverie dans le quartier Sainte-Croix à Nantes.
En 150 ans d'activité, JOSEPH PARIS se diversifie, et s’adapte à son temps.
JOSEPH PARIS - 1932 Porte d'écluse de Granville
Nos archives regorgent de trésors du passé
En 60 ans d’activité,
la petite entreprise devient une société et s'installe à Chantenay à Nantes à son emplacement actuel.
Elle compte 500 ouvriers, un bureau d'études et un atelier de chaudronnerie. JOSEPH PARIS SA se diversifie, et s’adapte à son temps. L'usine tourne à plein régime, elle crée et installe, entre autres, les pylônes pour Radio Paris, ceux de la ligne Toulouse - Rio de Janeiro ou encore l'équipement radio des bases de la Marine Nationale.
JOSEPH PARIS compte à son actif plus de 80 ouvrages d'art pour les Chemins de Fer et Ponts et Chaussées, des ponts tournants à Cherbourg et Lorient, ... l'équipement des arsenaux de Lorient et Brest (47 000 m²), des hangars d'aviation ainsi que des ouvrages maritimes et fluviaux tels que des portes d'écluses et des vannes pour les barrages,
JOSEPH PARIS - La "Grue grise" Nantes
La "Grue grise", classée Monuments Historiques, sur l'Île de Nantes
Dans les années 1950 et 1960,
JOSEPH PARIS contribue à la reconstruction de la France, après la seconde guerre mondiale, elle étudie, met au point et réalise des équipements de ports, d'arsenaux, de chantiers navals plus puissants et plus importants.

Ainsi, sous licence Titan pour le compte de la société Belge SA Travaux métalliques de Boom, JOSEPH PARIS construit ses premières grues portuaires dont la célèbre grue jaune en 1958, commande des Ateliers et Chantiers de Nantes et la grue grise en 1966, commande de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes. Classées respectivement « Monument Historique » en 2018 et 2005.
JOSEPH PARIS - Pylône de l'Allouis
Pylône France inter d'Allouis (18), 1974
Dans les années 1970 et 1980,
JOSEPH PARIS est en pleine expansion, les ateliers sont agrandis et l’entreprise compte 700 salariés dont 90 ingénieurs, cadres et chercheurs.

JOSEPH PARIS présente des réalisations spectaculaires dans les domaines portuaire, avec la fourniture d’équipements de levage jusqu'à 240 T ; des télécommunications, elle construit des pylônes dépassant la Tour Eiffel ; de l’industrie pétrolière, elle réalise plus de 1000 km de pipe-lines pour le gaz de Lacq, pour le pétrole et le gaz de Sahara et dans le domaine des travaux fluviaux et maritimes, elle se spécialise dans l'équipement de barrages hydrauliques ce qui marque ainsi le début de nombreuses réalisations dans le domaine de travaux fluviaux et maritimes.
JOSEPH PARIS - 2016 VNF Barrage LIEGEOT -  1ère vanne en eaux
Barrage du Liégeot - Mise en eau de la vanne-clapet, 2016
En 1992,
JOSEPH PARIS intègre le groupe Fayat et confirme ses compétences dans la construction d’ouvrages métalliques et mécaniques, notamment dans la réalisation d’ouvrages mobiles tels que des ouvrages d’art mobiles, des vannes et clapets de barrages hydrauliques.
JOSEPH PARIS - 2014 CEA RJH Pose du dome sur le pont polaire
Réacteur Jules Horowitz, Pose du dôme sur le pont polaire
De 2010 à nos jours,
JOSEPH PARIS confirme sa position de constructeur d’équipements de levage et de manutention sécurisés et livre un pont polaire pour le réacteur Jules Horowitz à Cadarache selon des exigences de sécurité et de qualité fortes liées au domaine du nucléaire, par ailleurs, elle livre une grue neuve sécurisée de grande capacité de manutention, 120 T, destinée à la maintenance du porte-avion Charles de Gaulles pour la Base Navale de Toulon.

Ces contrats majeurs pour l’entreprise a mené à la création, en 2018, de l’entité Etablissement JOSEPH PARIS destinée à la réalisation d’ouvrages de levage et de manutention sécurisés, d'ouvrages d’art mobiles, ou encore de pylônes spécifiques et de grande hauteur.